Spectacle musical - l'Enfant-Porte - les 28 juin et 02 juillet 2013

Les élèves du primaire vous invitent à leur spectacle musical L’Enfant-Porte, les

-   Vendredi 28 juin 2013,

-  Mardi 02 juillet 2013

- Jeudi 04 juillet 2013 (éventuellement).

 

Au théâtre des Fins à 20h00

Ouverture des portes à 19h15

 Tarif : participation au chapeau

 Buvette et petite restauration

  

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

 


 

l'enfant-porte

                       

D’après un conte  de Yannick Jaulin

Direction artistique : Francis Cabrel & Michel Françoise

 

Au pays des Feuns, on a fermé les écoles, les tribunaux et les musées.
On a viré le président. Le pays est dirigé par deux grands épiciers, le Père Luh et la Mère Luh. C’est désormais une société du plaisir.
Tout le monde a envie d’acheter et les Feuns sont très contents.

Les mots qui font réfléchir et qui embrouillent l’esprit ou qui causent du souci ont été interdits. Ils pourraient troubler l’ordre public !

On a jeté la plupart des livres à la déchetterie.
La déchetterie est un endroit en dehors de la ville où personne ne va.

Là-bas il n’y a que des animaux.

Le petit Mute n’est pas content.

Il voit, les enfants hurler et devenir hystériques quand on les empêche d’acheter. On leur donne des pilules et ils redeviennent contents. Mute ne prend pas ses pilules et pose trop de questions. On lui dit qu’il n’est pas normal.

Un jour il se met en colère. Le trublion est alors jeté en prison. Là, il rencontre un vieux sage, « Orygène » qui lui transmet le secret des Enfants Portes. Tous les enfants ont une porte dans le dos. Elle ouvre sur des chemins de liberté où on ramasse les mots de la liberté et du savoir, les mots interdits. Pour l'ouvrir cette porte, il faut déjà faire un petit tas de mots.

Ce sont les mots qui sont la clé.

Si tous les enfants arrivent à ouvrir leur porte, leurs yeux et leurs oreilles s'ouvriront et le monde pourra changer…

Mute se calme et est libéré.
Mute a la surprise en ouvrant sa porte de voir plein d’ani-mots qui l’attendent et tous ont rapporté des choses de la déchetterie.
Un ver luisant ramène les poésies anciennes.
Les singes rigolos lancent des jeux de mots, un papillon bleu-vert porte l'imaginaire, on voit le gros matou caresser les mots doux.

Les ani-mots disaient… Ça va changer !
Au pays des feuns, tout change.
Plus personne ne vient au magasin.
Ça va mal pour le Père et la Mère Luh.
Avec tous les mots qu'ils connaissent, les Feuns n'achètent plus rien.

Ils ont autre chose à faire : lire, écrire, parler, chanter. Les affaires du père Luh et de la mère Luh ne marchent plus.
Si ça continue, ils vont devoir fermer le magasin, ils décident de reprendre les choses en main.