Vu dans la presse : Excuses parentales (30/09/2014)

une-facon-aussi-d-etudier-les-relations-parents-enseignants-photo-dr

Monsieur, je suis désolée pour le devoir à Dimitri : je ni arrive pas. Il faut pas le grondé il ni et pour rien il travail et il fait des efforts je vous en supplis Monsieur. Et dire que le niveau baisse tous les ans ! Tous ceux qui disent ça ont qu’à retourné voir ce qui se passe à l’école et faire les devoirs à leurs enfants au lieu de resté dans les bureaux ! Bonne journée ».

Cette mère de famille a apporté sa contribution à sa manière sur la hausse ou la baisse de niveau à l’école en écrivant son désarroi à l’enseignant de son fils. Si la « perle » peut prêter à sourire, elle laisse échapper une forme de désespérance et peut alors se lire comme un pathétique appel à l’aide.

Ce courrier fait partie des centaines et des centaines reçus ou collectés depuis 36 ans par Patrice Romain, qui fut instituteur, directeur d’école avant de devenir principal de collège. En réunissant dans un seul ouvrage, ce qu’il avait commencé de publier il y a quelques années en deux tomes, et en enrichissant sa palette, Patrice Romain sait qu’il fera rire dans les chaumières. Mais sa carrière lui offre aussi un observatoire sans pareil pour étudier, mine de rien, les relations parents-enseignants. Son regard n’est pas seulement celui d’un collectionneur amusé, parfois politiquement incorrect. Il fait aussi œuvre de sociologue. En balayant les correspondances hautes en couleur, qu’il s’agisse de mots d’excuse pour des retards ou des absences, de courriers de protestation, de contestation de notes de punitions, Patrice Romain pointe « les attentes de plus en plus fortes des parents vis-à-vis de l’école », et déplore que « les parents dépassés le soient encore plus qu’avant et sont plus nombreux ».

Le petit mot d’humeur transite le plus souvent via le cartable de l’élève. Mais le mail est devenu très tendance, et lui aussi révélateur d’une époque.

« J’ai reçu quelques jours après la rentrée un mail d’un parent dont la fille vient d’intégrer le CM2. Il sollicite pour elle un rendez-vous rapide avec le principal de collège ».

Son obligation de réserve lui interdit de suggérer à cette famille de prévoir dès maintenant l’inscription de leur progéniture en maths sup.

Philippe RIVET

 

 Source Est Républicain 30/09/2014 :

http://www.estrepublicain.fr/education/2014/09/30/excuses-parentales

 

Posté par primairebichet à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


12 mars 2012

Fête du livre de Jeunesse

17ème Fête du livre de jeunesse de Morteau
les 29-30-31 mars 2012
entrée libre

Programme complet, en cliquant sur l'image :

image fete du livre 2012

A l’occasion de cette 17ème édition,  les enfants pourront découvrir La Correspondance sous toutes ses formes : quelle soit sur papier, par mail ou par sms…

Ce sera également l’opportunité de faire connaître le Mail Art du plus petit au plus grand.

Comme chaque année, auteurs-illustrateurs rencontreront les enfants sur le salon.

Allez participer aux différentes animations et vous perdre parmi les sélections de livres. 

 

Programme détaillé ici : http://www.morteau.org/images/pw/programmeFDL2012.pdf

 

Posté par primairebichet à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,