Vu dans la presse : Blanquer veut "autoriser à nouveau le redoublement" - (source 24matins.fr - 08/06/2017)

 

Education : Blanquer veut “autoriser à nouveau le redoublement”

education-lycees-gouvernement-ecole-college-747dfa0f166d086534bb920494650558970f87b0-660x427

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, entrant à l'Elysée le 31 mai 2017, souhaite "autoriser à nouveau le redoublement" dès l'année scolaire 2017-2018© AFP/Archives STEPHANE DE SAKUTIN

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer souhaite “autoriser à nouveau le redoublement” dès l’année scolaire 2017-2018, jugeant “absurde” son interdiction dans un entretien au Parisien de jeudi.

“Il n’est pas normal d’interdire le redoublement”, estime le ministre. “Il y a quelque chose d’absurde à laisser passer de classe en classe des élèves accumulant des retards.”

M. Blanquer veut marquer ainsi un infléchissement par rapport à la politique de la socialiste Najat Vallaud-Belkacem qui l’a précédé et qui avait pris en novembre 2014 un décret affirmant “le caractère exceptionnel du redoublement”.

“Le redoublement doit rester possible quand c’est dans l’intérêt de l’élève, et dans des cas qui doivent rester rares”, affirme aujourd’hui Jean-Michel Blanquer.

Mute
Current Time 0:00
/
Duration Time 0:00
Loaded: 0%
Progress: 0%
Stream TypeLIVE
Remaining Time -0:00
 
Playback Rate
1
Chapters
  • Chapters
Subtitles
  • subtitles off
Captions
  • captions settings
  • captions off
                                              
        
                                              
        
                                              
      
      
                  
        
                  
        
                  
      
           

Pour le ministre, “la première des réponses réside dans l’accompagnement tout au long de l’année et dans les stages de soutien que nous créons” pendant les vacances d’été pour les élèves qui entrent en sixième.

“Autoriser à nouveau le redoublement, ce n’est pas un virage absolu mais c’est une inflexion importante”, martèle-t-il, annonçant que ce changement a “vocation à s’appliquer dès l’année scolaire 2017-2018”.

Dans ce long entretien au Parisien/Aujourd’hui en France, M. Blanquer fait part également de son intention de développer l’apprentissage de la musique dont il juge la place “insuffisante”.

Il compte “faire en sorte qu’il y ait des chorales dans toutes les écoles et collèges” et “encourager les pratiques instrumentales et les concerts”.

Parmi les initiatives envisagées, “on fera la rentrée en musique, dans un maximum d’endroits dès cette année, en mobilisant les élèves de l’année précédente ou des orchestres extérieurs”, déclare le ministre.

 

Source :

https://www.24matins.fr/topnews/une/education-blanquer-veut-autoriser-a-nouveau-le-redoublement-543119?utm_source=facebook&utm_campaign=24matins

 

 

 

 

 

 

Posté par primairebichet à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Communiqué de presse de Najat VALLAUD-BELKACEM à la suite des attentats terroristes du 13/11/2015

À la suite des attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis, Najat Vallaud-Belkacem, adresse toutes ses pensées aux familles et proches des victimes, aux blessés.

Ouvertures des écoles lundi, cellules psychologiques, voyages scolaires ; retrouvez le message de la ministre :

http://www.education.gouv.fr/cid95375/communique-de-presse-de-najat-vallaud-belkacem-a-la-suite-des-attentats-terroristes-qui-ont-frappe-paris-et-la-seine-saint-denis.html

 

Consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Communiqué de presse Mise à jour du 14 novembre 2015 :

   Le niveau "alerte-attentat" du plan Vigipirate est en vigueur en Ile-de-France : informations mises à jour suite aux attentats terroristes du 13 novembre 2015.

Les manifestations publiques sont annulées en Ile-de-France ainsi que les voyages scolaires sur tout le territoire national jusqu'à nouvel ordre.

Pour l’ensemble du territoire national, il est demandé de veiller à la stricte application du contrôle d’accès et du contrôle visuel des sacs dans les écoles et établissements scolaires, publics et privés, ainsi que dans les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche. 

La présence d’adultes aux entrées et sorties est mise en place. Une attention particulière est demandée afin d’éviter tout attroupement aux abords de ces établissements. 

Il est par ailleurs demandé aux recteurs en lien avec les préfets d’identifier les écoles et établissements scolaires sensibles. 

Il est recommandé aux responsables des établissements de signaler à la préfecture les manifestations ou les déplacements importants. 

S’agissant des établissements de l’enseignement supérieur, il est demandé de porter une attention particulière à l’organisation de manifestations ouvertes au public en liaison avec les préfets. 

Ces consignes ont été transmises aux recteurs d’académies, chanceliers des universités, présidents et directeurs d’établissements d’enseignement supérieur, aux présidents et directeurs d’organismes de recherche, aux directeurs du Cnous et des Crous par le haut fonctionnaire de défense et de sécurité du ministère. 

 

Source :

http://www.education.gouv.fr/cid85267/consignes-de-securite-applicables-dans-les-etablissements-relevant-du-ministere.html

 

 

 

 

 

 

Najat Vallaud-Belkacem présente ses vœux pour l'année 2015

Najat Vallaud-Belkacem présente ses vœux à tous les personnels du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, aux élèves et étudiants, aux parents d'élèves et aux collectivités pour l'année 2015 :

http://www.dailymotion.com/video/k4VD9mO2XYhDqS9AYA9

 

 

 

Najat Vallaud-Belkacem nouvelle ministre de l'éducation nationale - 26/08/2014

Les remaniements sont synonymes de promotion pour Najat Vallaud-Belkacem depuis le début de ce quinquennat. A 36 ans, elle prend la tête du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche dans la nouvelle équipe de Manuel Valls, en remplacement de Benoît Hamon.

Après avoir été successivement chargée du droit des femmes, elle avait été nommée dans un ministère élargi à la ville, à la jeunesse et aux sports. Une accumulation qui lui avait valu quelques critiques, notamment celle d'être à la tête d'un portefeuille « fourre-tout ». Cette fois c'est bien à un maroquin de premier ordre qu'accède Mme Vallaud-Belkacem, qui devient ainsi la numéro 4 dans l'ordre protocolaire du gouvernement.

Sa nomination consitue également une première, puisque jamais une femme n'avait exercé cette fonction auparavant. Un détail que n'a pas manqué de relever Benoît Hamon, son prédécesseur rue de Grenelle, qui a salué sur Twitter sa nomination, après avoir lui-même renoncé à participer au gouvernement Valls II.

LA « THÉORIE DU GENRE », CONTACT PROCHE AVEC L'ÉDUCATION

Diplômée de Sciences Po, ex-assistante parlementaire, elle se dépeint comme un « pur produit de la République ». Najat Vallaud-Belkacem a commencé sa carrière politique à seulement 26 ans comme conseillère régionale en Rhône-Alpes, après le choc du 21 avril 2002 et la présende du Front nationale au second tour de l'élection présidentielle. Elle a ensuite intégré l'équipe de Ségolène Royal dont elle est restée proche pendant plusieurs années, avant d'entrer au gouvernement comme porte-parole.

Au crédit de son action ministérielle, une loi égalité hommes-femmes, et une proposition de loi de lutte contre la prostitution. Au printemps, elle a encaissé deux coups durs sur les droits des femmes : la suppression, en commission au Sénat, d'une disposition sur la pénalisation des clients de prostituées qu'elle soutenait et le retrait des « ABCD de l'égalité », conçus en partenariat avec l'ancien ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, mais qu'elle avait fortement soutenue. Au point d'être perçue par les détracteurs de ce dispositif pédagogique (lobbies traditionnalistes, religieux), comme la promotrice d'une prétendue « théorie du genre ».

Sa nomination à l'éducation nationale a d'ailleurs provoqué de vives réactions dans l'opposition. Le député UMP de Haute Loire, Laurent Wauquiez, a qualifié la ministre « d'ultra pro-gender », tandis que l'élu de droite des Alpes-maritimes Eric Ciotti a affirmé que sa nomination était une « volonté de provoquer et de diviser ». L'ancienne ministre du gouvernement Fillon, Nadine Morano, a égalementdénoncé une « provocation ».

RENTRÉE CHAHUTÉE EN PRÉVISION

A quelques jours de la rentrée des classes de plus de 12 millions d'élèves et 800 000 professeurs, Najat Vallaud-Belkacem sera en tous cas très attendue. Quelque 20 000 communes doivent en effet mettre en oeuvre la délicate réforme des rythmes scolaires dès septembre – seules 4 000 l'ont fait en 2013. En assouplissant le cadre originel de la réforme, M. Hamon avait tenté de déminer le terrain, mais un autre pan de la réforme pourrait néanmoins susciter de fortes oppositions.

De fait, les cinq matinées de classe resteront obligatoires, contre quatre précédemment. M. Hamon a refusé de céder sur ce point. Comme l'année précédente, une partie des parents se plaindra probablement de la fatigue des enfants, déboussolés par le retour en classe le mercredi ou le samedi matin.

Selon un sondage BVA publié début juillet, 63 % des Français continuent d'ailleurs de penser que les nouveaux rythmes ont un impact plutôt négatif sur le bien-être des élèves. Une opinion plus que mitigée sur laquelle pourront s'appuyer les élus qui rejettent la réforme en bloc, dénonçant surtout une « insuffisante » dotation de l'Etat – 50 euros par enfant – pour sa mise en oeuvre. Les maires réfractaires à la loi s'exposent toutefois à de lourdes sanctions, comme l'a souligné M. Hamon. Ils pourront être suspendus pour une durée d'un mois, voire révoqués en conseil des ministres.

 

Source Le Monde  - 26/08/2014 :

http://www.lemonde.fr/politique/reactions/2014/08/26/najat-vallaud-belkacem-nouvelle-ministre-de-l-education-nationale_4477175_823448.html

 

 

Posté par primairebichet à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Vu dans la presse : la rentrée scolaire des élèves est reportée au 2 septembre 2014

Le ministre de l'Education nationale Benoît Hamon a repoussé la rentrée scolaire des 12 millions d'élèves du 1er au 2 septembre, vendredi 16 mai, lors du Conseil supérieur de l'éducation. A moins de deux mois des vacances d'été, le ministère de l'Education nationale hésitait jusque-là sur la date officielle de la prochaine rentrée.

 

BHamon2

 

La veille, le Snes-FSU, syndicat du secondaire, avait en effet annoncé sur Twitter que les enseignants ne feraient par leur pré-rentrée le vendredi 29 août – comme prévu dans le calendrier officiel pour la rentrée 2014 – mais le 1er septembre, le jour de la rentrée des élèves.

"Le tout-en-un n'est pas possible : si on déplace la pré-rentrée, il faut aussi déplacer la rentrée", avait alors commenté Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, deuxième syndicat de l'éducation. Pour els syndicats, il n'était donc pas envisageable d'effectuer la rentée des élèves et des enseignants le même jour.

Ne pas toucher au mois d'août

L'explication du décalage de la pré-rentrée des enseignants est à chercher du côté des vacances. "Attaquer le mois d’août, qui a toujours été un mois de vacances, nous paraissait vraiment dangereux", a déclaré jeudi Jean-Rémi Girard du SNALC (Syndicat national des lycées et collèges), comme le rapporte Les Echos.

Mais les syndicats d'enseignants ne tenaient pas spécialement à cette journée de pré-rentrée, comme l'indique Jean-Rémi Girard : "La journée de pré-rentrée permet, certes, d’accueillir les nouveaux collèguesMais elle se résume souvent à un discours et à la communication des emplois du temps. Parfois, il faut le dire, elle ne sert pas à grand-chose."

 

Source France Tv Info 16/05/2014

http://www.francetvinfo.fr/france/la-rentree-scolaire-des-eleves-est-reportee-au-2-septembre-annonce-le-ministre-de-l-education_601493.html

 

 

 

Posté par primairebichet à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Vu dans la presse : Education - Quand 350 + 10 font 370

ER14042014

Article à lire ICI

 Source Est Républicain -15/04/2014

 

 

 

Posté par primairebichet à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Vu dans la presse : Rythmes scolaires - Hamon gardera le cap

Rythmes scolaires : Hamon gardera le cap

Hamon

DANS LA CONTINUITE - Benoît Hamon n’a pas l’intention de revenir sur les réformes de son prédécesseur.

DANS LA CONTINUITE - Benoît Hamon n’a pas l’intention de revenir sur les réformes de son prédécesseur." itemprop="headline"> Le remaniement terminé, les ministres prennent leur poste et ouvrent le bal des conférences de presse. A l’Education, Benoît Hamon a tenu à apporter une réponse ferme et définitive à ceux qui demandent une abrogation de la réforme contestée des rythmes scolaires : c'est non. Le nouveau ministre de l’Education nationale compte inscrire son action dans la continuité de celle de son prédécesseur.

Mieux accompagner… Tel un élève qui aurait besoin d’heures de soutien, Benoît Hamon a promis depuis la rue de Grenelle un meilleur accompagnement de la réforme. Le nouveau ministre de l’Education nationale a plaidé pour une vision plus proche du terrain de celle-ci, promettant d’aller "cogner à la porte de la salle des profs". Le principal syndicat du primaire, le Snuipp, ne peut qu'apprécier, il avait reproché à Vincent Peillon d'avoir voulu piloter de trop loin, une réforme complexe pour les écoles et les communes.

Sans payer plus. Au delà de son fonctionnement, la réforme des rythmes scolaires est par ailleurs coûteuse à mettre en place. De ce côté-là, les syndicats ne croient pas à une enveloppe budgétaire supplémentaire. Ils espèrent toutefois un peu de souplesse de la part de la nouvelle équipe ministérielle. Par exemple, la possibilité de reporter la mise en application de la réforme dans les villes qui ont le plus de mal à s'organiser.

 

Source : Europe 1

http://www.europe1.fr/France/Rythmes-scolaires-Hamon-gardera-le-cap-1933973/#

 

Posté par primairebichet à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 mars 2012

Guide Pratique : mon enfant à l'école CP - CM2

En ce jour de retour à l'école, voici le Guide Pratique édité par le ministère de l'éducation nationale.

L'année scolaire est déjà bien avancée mais ces infos restent utiles toute l'année !

Bonne consultation.

***

- Comment est organisée sa scolarité ?
- Que doit-il apprendre ?
- Comment un enfant est-il aidé en cas de difficulté ?
- Quels sont vos droits et vos devoirs de parents ?
- Qui seront vos interlocuteurs ?

Cliquez sur l'image pour feuilleter virtuellement le guide :

couverture guide primaire

 

ou cliquez pour télécharger le fichier PdF : http://media.education.gouv.fr/file/Espace_parent/76/6/Guide_pratique_des_parents_2011-2012_CP-CM2_189766.pdf

Pour commander gratuitement le Guide Pratique : http://www.education.gouv.fr/pid20527/commander-les-guides-parents.html